top of page

У країнах, які не ведуть війни, говорити про «втому» непристойно.



Au prétexte que les attentes projetées sur la contre-offensive militaire ukrainienne ne sont pas encore satisfaites, un discours défaitiste gagne le champ médiatique occidental, d’autant plus que la guerre dans la bande de Gaza focalise l’attention des dirigeants et de l’opinion publique. Passons sur le fait que, dans des pays qui ne font pas la guerre, parler de « fatigue » est indécent. Plutôt que de prétendre regarder le monde depuis Sirius, la gravité de la situation sur les frontières orientales de l’Europe et, au plan mondial, la convergence des lignes dramaturgiques devraient conduire à un exercice de lucidité quant à l’épreuve de force générale.



photo: REUTERS/Gleb Garanich


Commentaires


bottom of page